EURL Grégory Renaux Thérapeute

Siret : 852 041 870 000 19 | RCS : 852 041 870 | TVA Intra-communautaire FR 52 852041870

 +33 6 45 59 37 14 contact@gregoryrenauxtherapeute.com

7 boulevard de Belleville 75011 Paris

Votre thérapeute

Therapeutes.com.png

Je suis sophrologue certifié RNCP par l'Institut de Formation de Sophrologie de Paris (Certificat Professionnel dont le niveau de qualification est reconnu par l’Etat) et praticien diplômé en hypnose éricksonienne de l'IFTA de Paris et de Maison Alfort.

Je suis également praticien en psychologie positive et instructeur mindfulness MBSR/MBCT (Formation avec le docteur Gilles Pentecôte, Source Formations)

 

​L’alliance entre la sophrologie, l’hypnose et la psychologie positive me permet de proposer toute une série de techniques adaptées et personnalisées tout en respectant l’écologie générale de la personne. 

Toutes ces méthodes sont simples, abordables et progressives.

Je travaille en étroite collaboration avec des professionnels de santé (généralistes, psychologues) afin d’accompagner au mieux les personnes qu’ils me confient, tout en restant dans un cadre défini de ce qu’est une thérapie d’accompagnement. 

Par ailleurs, je continue à me former de façon permanente afin de faire bénéficier à mes clients des dernières découvertes en matière d’accompagnement et de développement personnel. 

 

Je m’intéresse notamment à l’intégration des techniques de pleine conscience (mindfulness)  qui sont liées à ce que nous pouvons déjà apporter avec la sophrologie.

 

Vous serez accueillis avec bienveillance, sans jugement et en toute confidentialité.

 

En tant que sophrologue adhérent à la Chambre Syndicale de la Sophrologie, je suis soumis à un code de déontologie très strict.

 

Ce code vaut tout aussi bien pour l'ensemble des séances proposées en hypnose éricksonienne ou en psychologie positive. 

 

 

Code de déontologie des sophrologues : 

 

Article 1

Les sophrologues s’engagent à affirmer l’égalité entre les personnes et à en respecter l’originalité et la dignité.

 

Article 2

Les sophrologues s’engagent à interdire toute propagande ou prosélytisme religieux ou idéologique au sein de leurs cabinets ou lieux d’intervention. Ils s’engagent à lutter contre toutes les dérives sectaires dont ils seraient témoins.

 

Article 3

Les sophrologues s’engagent à respecter et à protéger l’intégrité physique et psychique des personnes sous leur responsabilité.

 

Article 4

Les sophrologues s’engagent à respecter la confidentialité des informations collectées durant leurs accompagnements individuels ou de groupes.

 

Article 5

Les sophrologues s’engagent à respecter et à faire respecter la législation en vigueur.

 

Article 6

Les sophrologues s’engagent à actualiser régulièrement leurs savoirs et leurs compétences afin de répondre aux attentes du public et aux évolutions de la sophrologie.

 

Article 7

Les sophrologues s’engagent à diffuser des offres claires et compréhensibles par le public. Ces offres doivent définir les modalités d’accompagnement, les objectifs visés et les limites de la sophrologie.

 

Article 8

Les sophrologues s’engagent à ne pas diffuser d’informations pouvant induire le public ou les médias en erreur ou nuisant à l’image de la profession.

 

Article 9

Les sophrologues s’engagent à user de leur droit de rectification auprès des médias afin de contribuer au sérieux des informations communiquées au public sur la sophrologie.

 

Article 10

Les sophrologues s’engagent à respecter les concepts et principes généraux de la sophrologie. Ils s’engagent également à ne pas dénaturer ou amalgamer la sophrologie avec d’autres techniques sans que leurs clients en soient avertis.

 

Article 11

Les sophrologues s’engagent à respecter les limites de leurs compétences et à orienter leurs clients vers un autre professionnel lorsque celui-ci nécessite un traitement ou une aide thérapeutique ne relevant pas de leurs compétences.

 

Article 12

Les sophrologues s’engagent à ne pas se substituer aux professionnels de santé, à ne pas prodiguer de diagnostic, de prescriptions médicales et à ne pas interférer avec des traitements médicaux en cours.

 

Article 13

Les sophrologues s’engagent à conserver leur éthique professionnelle lorsqu’ils interviennent sous l’autorité d’une entreprise ou d’un organisme.

 

Article 14

Les sophrologues s’engagent, dans la mesure du possible, à proposer un confrère à leurs clients lorsqu’ils seront dans l’impossibilité à fournir leurs services.

 

Article 15

Les sophrologues s’engagent à entretenir des relations confraternelles de respect et de courtoisie, d’honnêteté et de bonne foi avec les autres sophrologues.

 

Article 16

Tout sophrologue qui ne respecterait pas le présent code pourrait se voir exclu de la Chambre Syndicale de Sophrologie.